EUROBESITY

Foire aux questions (faq)

Y a-t-il un risque de rejet du matériel implanté lors d'une chirurgie digestive de l'obésité ?

Il n'y a eu à l'heure actuelle aucun cas décrit de rejet de l'anneau. Celui-ci est constitué en grande partie de silicone et est parfaitement bien toléré à long terme dans l'organisme. L'anneau n'est jamais en contact avec le flux sanguin ni la nourriture. L'organisme va rapidement former une coque d'environ 1 mm d'épaisseur autour de lui.

Puis-je être enceinte après une chirurgie de l'obésité ?

L'obésité constitue en soi un risque majeur dans le développement d'une grossesse tant pour la maman (Ecclampsie, diabète, accouchement par césarienne,?) que pour l'enfant ( poids élevé, naissance,?). Il vaut mieux dès lors aborder une grossesse avec un poids s'approchant de la normale. Néanmoins, toutes les techniques de chirurgie de l'obésité ne sont pas sans risques. En effet, un anneau gastrique a l'énorme avantage de pouvoir être ouvert complètement et de permettre à la parturiente de manger à sa guise, de mieux gérer ses nausées de début de grossesse et ses reflux acides en fin de maternité. L'anneau gastrique étant essentiellement restrictif n'entraîne aucun désordre métabolique ni pour la maman ni pour l'enfant.
Il n'en va pas de même pour les techniques malabsorptives telles que le bypass gastrique ou la diversion biliopancréatique. En effet, il est impossible d'arrêter l'effet de cette chirurgie. Une surveillance métabolique étroite est dès lors indispensable pour déceler des carences en apport d'ions, de protéines et de vitamines nécessaires au bon développement du bébé.

Puis-je faire du sport après une chirurgie de l'obésité ?

Si l'intervention a été réalisée par laparoscopie, la reprise du sport est très rapide. En cas d'ouverture abdominale, des précautions seront nécessaires pour éviter toute fragilisation pariétale. Le sport fera toujours partie du programme de prise en charge car il assure la transformation de la masse grasse en masse maigre, tonifiera l'organisme et permettra un meilleur contrôle des accès boulimiques.

Puis-je regrossir après une chirurgie de l'obésité ?

La chirurgie isolée n'est jamais suffisante à garantir la perte pondérale Elle doit toujours s'assortir d'un programme de prise en charge nutritionnel afin de contrôler les apports caloriques et contrôler les désordres métaboliques induits par la chirurgie malabsorptive.

Toutes les interventions chirurgicales de l'obésité sont-elles réversibles ?

Malheureusement NON ! Il est important de rappeler cet élément au patient lors de son choix d'une technique chirurgicale.
L'anneau gastrique est à l'heure actuelle le seul dispositif réversible à 100%. En effet, il peut être ouvert complètement par simple ponction (en cas de grossesse) ou si besoin en est être retiré par laparoscopie. L'estomac n'en sera en rien affecté et autorisera toute autre geste si nécessaire.
Il n'en va pas de même pour les autres techniques. Tout agrafage ou résection intestinale sera irréversible. Des réinterventions difficiles de démontage partielle seront ainsi nécessaires pour redonner un semblant de transit normal.
Le bypass gastrique supprime définitivement tout accès à des investigations de dépistage d'ulcères ou de cancer à la 2ème moitié de l'estomac. Les voies biliaires et le pancréas ne sont également plus accessibles en cas d'obstruction par lithiases et cancer.

Y a t-il un risque de cancer après une chirurgie de l'obésité ?

Aucune étude à l'heure actuelle n'établit de corrélation entre une chirurgie l'obésité et un risque accru de l'obésité. L'anneau gastrique n'entraîne aucune modification du schéma de digestion et de détoxification des éléments, Le bypass gastrique et la dérivation biliopancréatique eux déterminent un trouble de digestion. Que va provoquer le contact régulier et prolongé d'aliments ainsi non digérés et non détoxifiés au contact de la muqueuse du colon ? L'avenir nous le dira.

Au plus je fais des régimes au plus je grossis ! Est-ce normal ?

Lorsque vous poursuivez un régime , la perte de poids n'est pas uniquement liée a la diminution de graisses corporelles , mais aussi à la perte d'eau et de masse musculaire., celles-ci sont responsables d'une perte de poids rapide particulièrement en début de régime , surtout si il est déséquilibré.De nombreux régimes éclairs et à la mode vanté par de nombreux magasines savent en tirer parti.
De plus , lorsque vous suivez trop pauvre en calories , votre métabolisme basal diminue proportionnellement ; tout se passe comme si votre organisme se mettait en veilleuse.
A l'arrêt de ce régime trop restrictif et déséquilibré , c'est la reprise rapide de poids assuré , avec le découragement en supplément.
Tout régime fait maigrir , mais aucun ne peut prétendre de ne pas faire regrossir , sauf si vous avez perdu de la masse graisseuse , d'où l'intérêt de faire analyser votre composition corporelle régulièrement, et si le régime est suivi d'une longue période de rééducation alimentaire.

Y a-t-il des coupe-faim efficaces ?

Il n'existe à ce jour aucun médicament miracle pouvant couper la faim sans créer d'effets secondaires sérieux.
Les médicaments déjà sur le marché présentent des effets secondaires qui limitent leur utilisation , il s'agit de l'Orlistat ( Xénical®), agissant en limitant l'absorption de 30% des graisses ingérés ,mais provoquant aussi de nombreux effets secondaires pour le moins désagréables , et la Sibutramine ( Réductil®) , prescrite uniquement chez des personnes ayant un BMI > 30.Les principaux effets secondaires de ce médicament , sont l'élévation de la tension artérielle et des palpitations.La perte de poids engendré par le régime abaissera petit à petit cette tension . Et bientôt une nouvelle molécule porteuse d'espoir ; l'Accomplia. Les pertes de poids moyennes constatées grâce à ce médicament , et démontrées par de nombreuses études , varient entre 8 et 9% du poids total de départ.Ces médicaments réduisent la difficulté à adhérer à un régime restrictif.
Quoi qu'il en soit , ces molécules doivent être limitées à certaines indications et soumises à un contrôle médical rigoureux.
Les autres coupe-faims , diurétiques , hormones thyroïdiennes, amphétamines ont disparus des pharmacies sans regrets pour le monde médical. Sans compter des pilules « miracles » vendues sans prescriptions qui ne feront fondre que votre porte-monnaie.

Quels dégâts esthétiques dois-je craindre après un amaigrissement et comment les éviter ?

Les dégâts esthétiques suite à un amaigrissement vont dépendre de l'âge, de la qualité de la peau et de la vitesse d'amaigrissement.
Seul le dernier paramètre, c'est-à-dire la vitesse est contrôlable. A ce titre, nous sommes partisans d'un traitement lent mais efficace et surtout maintenable à long terme. L'organisme est souvent déjà souffert par une prise de poids rapide. Rien ne sert de le traumatiser à nouveau par un amaigrissement brutal. Une perte pondérale de 2 kgs par mois nous semble être une moyenne correcte et acceptable

Si je maigris, mon diabète et mon hypertension vont-ils disparaître ?

La réduction pondérale constitue un des éléments essentiels du traitement de l'hypertension artérielle de la personne obèse ou en surpoids.Une perte de 5 à 10% du poids corporel s'accompagne régulièrement d'une réduction, voire d'une normalisation de la tension artérielle dans plus de la moitié des cas.
En ce qui concerne le diabète, l'amaigrissement des patients diabétiques obèses est le traitement antidiabétique le plus efficace qu'il soit s'il est maintenu dans le temps.
La normalisation ou la réduction des valeurs de la glycémie réduit de manière considérable la possibilité d'apparition des maladies cardio-vasculaires ou d'atteintes de la rétine.

Mon médecin de famille est-il compétent en suivi nutritionnel ?

Votre médecin traitant est votre meilleur allié. En effet, Eurobesity fonctionne comme un vaste réseau de médecins qui vont travailler ensemble en s'échangeant immédiatement les informations et en participant à des formations spécifiques du traitement de l'obésité. Votre médecin de famille a souscrit à une charte (à cliquer) qui définit une nouvelle approche thérapeutique et une convergence de plusieurs spécialités pour optimiser la réussite et le maintien de vos résultats à long terme

Importance de l'acitivité physique ?

L'activité physique au sens large inclut tous les mouvements et ne se réduit pas à la seule pratique sportive.
La marche a un rythme soutenu (marche rapide) est prise comme exemple d'activité physique soutenue. Pratiquée au minimum 30 minutes par jour, si possible tous les jours de la semaine , elle permet une dépense énergétique supplémentaire de 150 Kcal /jour , donc la perte approximative de 8 kilos sur l'année.
Lorsque l'excès pondéral est important, on ne reprendra progressivement la pratique d'une activité physique qu'après avoir obtenu une perte de poids suffisante pour améliorer ses capacités physiques, et après bilan cardiologique.
La demi-heure de marche peut-être fractionnée sur la journée.
Pour garder un poids stable après amaigrissement, il est aussi important de pratiquer une activité permettant de développer la masse musculaire. Au plus , celle-ci est importante , au plus les dépenses énergétiques au repos ( métabolisme de base) sera élevée.

Les aliments « lights » : info ou intox ?

Les produits Light , pure création industrielle , ont été développée dans le début des années 1980. On ne peut nier que les aliments et plats allégés répondent à un « besoin » : celui de contrôler son poids quand on a tendance à en prendre , et celui de substituer les aliments plaisirs par des aliments moins caloriques.
Ces aliments répondaient à une demande d'aliments moins riches en graisses , en sucres et donc moins caloriques.
Mais en fait , les produits allégés du commerce actuel n'allègent notre alimentation que du nombre de calories soustraites réellement . Par exemple 10 g de chocolat allégé contiennent 50 Kcal , contre 54 Kcal pour un chocolat classique . La plupart des aliments allégés en matières grasses sont nettement moins agréables au palais , d'où augmentation compensatoire des glucides dans la composition des aliments , c'est le cas des yaourts aux fruits 0% , des fromages blancs aux fruits 0% et autres barres céréalières , vendues à grand renfort de pub.
La plupart de ces produits allégés font grimper notre taux de sucre sanguin de manière telle que par des phénomènes hormonaux un peu complexes, nous stockons de plus en plus de graisses corporelles.
Alors, plutôt que de proposer des produits en quelques sortes déséquilibrés, proposons plutôt le développement de produits équilibrés dont l'impact sur l'organisme respectera l'équilibre hormonal de celui-ci grâce à un choix judicieux en protéines maigres, glucides complexes et bons lipides.

News
Pas de news